Maternité : le 3ème trimestre

1
Maternité : le 3ème trimestre
1Quand ton ventre de grossesse te manque

Après le 1er trimestre raconté ici, le 2nd trimestre raconté là, place au 3ème et dernier trimestre de grossesse.

Plus de doute, on est bel et bien enceinte et ce trimestre ci, plein de choses, bonnes ou mauvaises peuvent arriver et tout bouleverser…

LA SANTÉ

Après avoir été très en forme au 2nd trimestre, voilà que la fatigue arrive à nouveau. Vu que nous avons eu l’excellente idée de modifier notre appartement fin janvier, j’ai passé tout mon dernier trimestre dans la poussière, les travaux, le bordel (il n’y a pas d’autres mots) avec une bonne dose de stress. Ce trimestre là n’a pas été de tout repos, même si je ne participais pas aux travaux j’ai du trouver refuge ailleurs les week ends et organiser le déménagement d’une partie de nos affaires et on a revendu certains meubles…

C’est à ce moment là qu’un soir, après l’un de mes cours de préparation à l’accouchement, je me retrouve bloquée au niveau de la respiration. J’ai gonflé depuis quelques jours au niveau des mollets que je ne reconnais plus (merci la rétention d’eau) et cette nuit là, j’ai de grosses difficultés à respirer et je passe l’une des pires nuits de ma grossesse. Le lendemain matin, je fais un malaise dans ma salle de bain et je réussi à prendre rdv avec mon médecin traitant pour voir ce qu’il se passe. Heureusement pour moi, j’avais pris RDV en avance chez mon ostéopathe pour une séance de préparation du corps à l’accouchement, et je m’y rends en Uber. En chemin, nouveau malaise vagal dans la voiture alors que nous étions sous le tunnel des Halles. J’ai perdu conscience 1 à 2 minutes et le chauffeur a eu la peur de sa vie car il ne pouvait pas s’arrêter ! Bref, j’ai repris conscience et mon ostéopathe a vu immédiatement le problème : ma cage thoracique était comprimée par la rétention d’eau ! Elle m’a tout dégagé et j’ai pu à nouveau respirer normalement, et le médecin traitant vu juste après m’a confirmé que j’avais un soucis respiratoire par dessus. J’ai eu le traitement adéquat et tout est rentré dans l’ordre très vite.

Le conseil que je peux vous donner c’est de prendre au moins rdv une fois chez un ostéopathe spécialisé pour les femmes enceintes et de se faire une séance. J’en ai eu 2 pendant ma grossesse et à chaque fois cela me faisait un bien fou et m’a permis d’éviter de trop souffrir pendant cette grossesse.

les transports en commun

A mon stade de grossesse, mon gros ventre se voyait très bien et je faisais exprès d’ouvrir mon manteau  pour ne pas avoir à quémander de place assise. Cela n’a pas empêché certaines personnes assises dans les places prioritaires du métro de détourner le regard quand j’arrivais…

J’ai quand même pu monter à l’avant du métro sur la ligne 7 avec le conducteur qui m’a fait un grand signe (le quai du métro était blindé) ; j’ai vu des hommes en faire lever d’autres pour que je puisse m’asseoir, bref ce qui semble normal pour une femme enceinte et qui ne l’est malheureusement pas aux yeux de tous.

Dans le bus, j’ai arrêté de me poser des questions, de toute façon plus les semaines passaient, moins j’arrivais à monter des marches donc j’allais directement sur les places prioritaires quand les bus étaient blindés même si après plusieurs mésaventures avec des personnes qui cherchaient à jouer au jeu du « qui est le plus prioritaire ? », j’ai préféré me remettre sur les places normales situées à l’avant du bus.

VOIR SON BEBE BOUGER

Gustave a énormément bougé dans mon ventre pendant ce trimestre, le déformant régulièrement, et j’ai pu le filmer à plusieurs reprises. Cela ne me faisait absolument pas mal du tout, j’avais des sensations plutôt agréables et je suis à l’heure actuelle très nostalgique de cette période.

Si vous êtes enceinte, essayez de le filmer, cela vous fera de merveilleux souvenirs !

Le temps qui passe

Alors que j’ai trouvé que le temps avait filé à une vitesse folle lors du 1er et 2nd trimestre, lors de ce 3ème trimestre, tout m’a paru tellement looong ! Peut être parce que je passais une énorme partie de mon temps à dormir, puis parce que je ne pouvais plus faire grand chose, le temps m’a paru une éternité sur les dernières semaines

LA PRISE DE POIDS

LE sujet qui fache & qui fait peur aux futures mamans ! Mon poids oscille habituellement entre 51 et 53 kilos, j’ai un peu paniquer en voyant que je passais la barre des 60, puis arriver à 69 kilos en fin de grossesse. En même temps, j’avais tout le temps FAIM et même si je restais active, la prise de poids était inévitable. En toute franchise, je m’en fiche, je sais que ça partira car je reprendrai le sport intensément à la rentrée, quand Gustave sera à la crèche. Mais c’est vrai que psychologiquement, ça a été dur de remonter sur une balance et de se dire qu’il me reste encore 7 kilos (la dernière fois que je me suis pesée date du 22/05, j’espère avoir reperdu un peu depuis !)

Néanmoins, je relativise, mon corps a donné la vie à un super beau bébé, et c’est tout ce qui compte.

les cours de préparation à l’accouchement

Ma sage femme libérale donnait des cours de pleine conscience, comprenez, vivre à fond le moment présent pour gérer au mieux la douleur.

5 séances de 2h chaque lundi, avec la présence ou non des futurs papas. Timothée a assisté à 3 cours sur 5 avec moi : « quand partir à la maternité », « la gestion de la douleur » et « les premiers jours avec bébé ». De mon côté, j’ai fait seule « l’accouchement » & « l’allaitement : maternel ou maternisé ».

Sincèrement, on a appris beaucoup de choses car c’était à la fois théorique et pratique, nous étions avec 2 autres couples, c’était drôle car on a pu partager nos expériences de futurs parents ensemble.

Pour ma prochaine grossesse, j’aimerai avoir des cours d’haptonomie que ne proposait malheureusement pas ma sage femme, pour communiquer encore plus avec mon bébé in utero.

LE FAUX TRAVAIL

J’ai eu la chance de ne pas subir de fausses contractions pendant ma grossesse, mais vers ma 37ème semaine, j’ai commencé à avoir des contractions. J’ai même cru partir à l’hôpital car elles ont duré 1h30 mais après avoir suivi à la lettre le protocole pour savoir quand partir à la maternité (spasfon + bain chaud & si ça continue => hôpital sinon, c’était du faux travail).

J’en ai eu quelques unes quand j’avais dépassé mon terme, mais rien de bien concluant…

l’accouchement

Pour être honnête avec vous, je pensais accoucher bien avant mon terme, naïve que j’étais ! Seulement voilà, les choses ne se passent toujours pas comme prévu…

Les jours sont passés et je voyais la date de mon terme approcher et toujours rien à signaler ! J’avais beau marcher 10km par jour, RIEN ! Ma maman et ma plus jeune soeur sont venues la semaine du terme pour profiter du bébé et finalement, on a profité plutôt de mon gros ventre et de marcher ensemble dans Paris ! Repasser dans les rues que nous avons arpenté ensemble me rend complètement nostalgique de ces moments « avant de devenir mère ».

Plus les jours passaient et moins j’avais peur d’accoucher, j’étais même prête ! J’attendais le moment fatidique où je prononcerai les mots suivants « je viens de perdre les eaux ! » mais ce n’est malheureusement pas arrivé…

J’ai donc été déclenchée à J+5 au matin, senti les premières vraies contractions 3h après, eu 13h de travail pour finir en césarienne d’urgence car les contractions n’avaient aucune incidence sur mon col…

Mon fils est né en bonne santé, j’ai très vite récupéré des conséquences de cette césarienne un peu spéciale et je dois dire que le personnel hospitalier a vraiment géré ! Ils sont venus me voir en suites de couche pour reparler de l’accouchement, savoir comment j’allais et me demander si j’avais des questions ou autre.

Et pour rassurer les futures mamans, j’avais une peur bleue de la péridurale et bien sachez que je n’ai pas senti l’aiguille ! Dès qu’elle a été posée, j’ai été soulagée très rapidement après et j’ai ainsi pu sentir les nouvelles contractions arriver, tout en n’ayant plus mal du tout et j’ai pu me reposer un peu.

Pour le reste, j’avais une totale confiance dans le corps médical qui a très bien géré !

CONCLUSION

J’ai adoré ma grossesse, sentir mon bébé bouger, voir mon ventre grossir chaque semaine… Ce sont les plus beaux moments de mon existence et même si je n’ai pas aimé mon accouchement, j’ai hâte de redonner la vie à nouveau ♥

You May Also Like

25 Commentaires

  • Sandrine 13 juin 2017 8 h 13

    Chère Emilie,
    Quel super article qui conclut bien ta première grossesse.
    Merci de nous avoir intégrer à ce nouveau chapitre de ta vie, merci pour tes mots dans cet article qui rassureront beaucoup de futures mamans (je le relirai probablement quand ce sera mon tour).
    Je te souhaite d’être heureuse avec les deux hommes de ta vie, de vivre intensément tous les moments de bonheur, de vite oublier ceux qui seront un peu plus difficiles.
    Encore félicitations!

  • Stéphanie 13 juin 2017 9 h 21

    Vraiment merci Emilie pour tout tes articles, post sur tes looks, conseils, … Je suis moi même à 21 semaines de grossesse et ça a été un réel plaisir de te suivre! C’est tellement de bouleversements, de changements physiques, psychologiques que j’ai été très intéressée par ton parcours afin de me projeter un peu plus dans le mien!!
    Tu as été rayonnante du début à la fin et tu continues de l’être actuellement!!! Trop belle, toujours de super looks et toujours le sourire!!
    Je te souhaite plein de belles choses à venir avec ton bébé et ton chéri!
    Bises

  • Isabelle 13 juin 2017 10 h 25

    Je poste très rarement mais je me reconnais beaucoup dans ton récit. Car j’ai eu aussi 2 césariennes pour col qui peinait à s’ouvrir…Mais au final 2 belles grossesses et 2 beaux bébés en parfaite santé. C’est ce qui compte comme tu le dis si bien. C’est tout ce qui compte…!! Te suivant également sur instagram, je te trouve juste sublimissime, ne change rien !

  • Caroline 13 juin 2017 10 h 37

    Lire cet article et repenser à ce merveilleux moment, même si ça été long (post terme +7J!!!! Oui qd même), avec tous les petits soucis: files d’attente, places dans les transports en communs…. je garde un merveilleux souvenir de ma grossesse!
    Profite bien de ton petit Gustave, voir évoluer son bébé est tellement magique!
    Prends soin de toi et continue à nous régaler avec tes jolis looks!!

    • Emilie 13 juin 2017 12 h 20

      Oh bah on a quasiment eu la même chose sur la fin 🙂 oui j’adore le voir grandir, merci pour ton message !

  • Sand 13 juin 2017 10 h 43

    Merci Emilie pour ce jolie article!
    J’ai débuté le 3e trimestre hier, ça tombe bien!
    Cet article est apaisant.

    Personnellement, j’ai très mal vécu les début de grossesse, et ça fait 1 mois que je me sens plus zen.
    Principalement, à cause des autres… « Eh bien, t’as grossi encore », « je te surveille toi, je vais te mettre au régime ».
    Ca m’a blessé terriblement…
    Mais comme tu dis, ça partira, et je retrouvais gentiment mon poids de base petit à petit.
    Et je m’apprête à donner la vie, c’est quelque chose de formidable! 🙂

    Merci pour tes articles.

    Bises.

    • Emilie 13 juin 2017 12 h 19

      Mis à partir de quel moment les gens peuvent se permettre de mettre encore plus de pression sur le poids que prend une femme enceinte ? c’est normal de prendre du poids, je trouve ça terriblement blessant que l’on se permette de te juger… car comme tu le dis, tu vas donner la vie et c’est le plus important 🙂 Bonne fin de grossesse !

  • Emm 13 juin 2017 10 h 44

    Des bisous ma toute belle. <3

  • Lili 13 juin 2017 10 h 49

    J’entame le 3e trimestre et je dois dire que pour l’instant j’adore ma grossesse! Beaucoup de fatigue au 1er et 2e trimestre mais début de 3e en pleine forme!!
    Je le sent bien bouger et j’adore le savoir si actif et donc en si bonne santé.
    Je commence à appréhender l’accouchement… bizarrement je n’ai pas peur de la césarienne (Je travaille en salle de réveillé pédiatrique et maternité…) mais c’est vrai que l’urgence de ta situation devait être très stressante! C’est bien que le personnel soit venu en discuter avec toi.
    Merci de partager ces moments de vie si précieux!
    Je vous souhaite plein de bonheur à tout les trois!

  • Le boudoir d’Amandine 13 juin 2017 11 h 21

    Merci beaucoup pour ce témoignage. Je ne suis pas encore maman, on est en phase de réflexion avec mon copain. J’aimerai être maman mais la grossesse et l’accouchement me font très peur. Cette peur est plus forte que l’envie d’avoir un enfant. On verra peut être que je vais réussir à me débloquer et que l’envie sera plus forte.

    C’est bon à savoir pour l’ostéopathe, je ne savais pas que ça pouvait bien soulager.

    Profite bien de ton fils, quand je vois les enfants de mes amies, ça passe super vite.

    Bisous.

  • Aliz 13 juin 2017 13 h 09

    Merci pour cet article Emilie !
    On apprend plein de choses 🙂
    Comme tu as été satisfaite de ta prise charge par le personnel hospitalier, crois tu que pourrais nous dire où as tu accouché ?
    Il y a beaucoup d’hôpitaux et de maters à Paris donc difficile de choisir…
    Merci encore 😉

    • Emilie 13 juin 2017 13 h 34

      J’ai accouché à Trousseau 🙂 et j’ai été très bien suivie du début à la fin !

  • Laure 13 juin 2017 13 h 30

    Un bien joli article!
    Je marche dans tes pas; je suis dans mon 1er trimestre. J’ai attentivement lu tes articles!
    Dans quelle maternité as-tu accouché? Tu parlais d’une maternité niveau 3 dans ton papier sur le 1er trimestre. J’hésite encore dans mon choix… :-/

    • Emilie 13 juin 2017 13 h 37

      J’ai accouché à Trousseau mais j’ai entendu beaucoup de bien de Necker, Pitié Salpétrière et de Notre Dame de Bon Secours

      • laure 13 juin 2017 19 h 13

        Merci Emilie! J’ai justement 2 pre-inscriptions à date: l’une à Trousseau, l’autre à Port Royal.
        Hormis ta césarienne surprise, tout s’est bien passé pour toi à Trousseau ?

        • laure 13 juin 2017 19 h 15

          C’est bon, je viens de lire la réponse que tu as faite à Aliz juste au dessus! merci! 😉

        • Emilie 13 juin 2017 20 h 45

          oh oui et ils ont vraiment su bien gérer ! et la cicatrice est « très belle » 🙂 j’accoucherai à nouveau là bas pour mon 2ème bébé, c’est sûr !

  • Sandrine 13 juin 2017 18 h 29

    Coucou mon premier bébé vient d’avoir un an. Niveau poids j’ai encore 2 kilos à perdre et j’allaite toujours (je suis en train de le sevrer) et dès que j’ai fini je ferai un petit régime. En tous cas ma perte de poids s’est passée sereinement, sans me mettre la pression, et avec beaucoup de travail mental pour aussi accepter mon nouveau corps (comme tu le dis si bien, c’est un corps qui a fait le magnifique travail de créer un être humain!), alors que j’avais pris près de 20kg et que j’ai essuyé énormément de remarques dans mon entourage (très difficile à vivre). Ça fait beaucoup de bien de lire les témoignages d’autres mamans pour se sentir moins seule. Moi aussi j’ai eu un accouchement un peu fou, avec césarienne en urgence (horrible souvenir, péridurale asymétrique donc qui ne marchait pas d’un côté, je te laisse imaginer la douleur mais c’est très rare paraît-il).

  • Beatrice 13 juin 2017 21 h 44

    J’ai bien entamé le 8ème mois et j’avoue qu’en ayant commencé les cours de préparation la semaine dernière, ça concrétise bien ce qui nous attend bientôt. Un peu trop, je commence à redouter l’accouchement, la péridurale, les heures de travail, etc… La dernière partie du parcours, mais la plus intense, et le post-partum qui n’a pas l’ai très fun non plus… Ça rassure toujours d’entendre/lire des jeunes mamans qui finalement, ne retiennent que le bonheur d’être une nouvelle famille !
    J’ai tellement hâte de reprendre le sport pour faire disparaître mes 17kg et mes pieds de hobbit (merci la rétention d’eau), dire adieu au diabète gestationnel et à l’insuline (orgie de pâtisseries incoming).

  • Stéphanie 14 juin 2017 9 h 26

    Plus je te lis et plus j’ai hate ( on va sérieusement « s y mettre » début 2018). Tu as été absolument rayonnante lors de cette grossesse et même maintenant, je te tire mon chapeau tellement la grossesse et l apres accouchement a l’air facile quand je te regarde. Tu respires le bonheur, félicitations encore à vous deux.

    J’aurai une petite question mais je ne sais pas si tu pourras nous aiguiller : Comment choisir sa maternité ? J’ai cru comprendre que cela dépendait de l obstétricien, dans le cas où on en a un. Mais sinon, tu fais la plouf aux alentours de chez toi ?
    Merci

    • Emilie 14 juin 2017 13 h 15

      Merci pour ton message 🙂

      pour l’hôpital, tout dépend de ta ville, ta région. A Paris, tu fais comme tu veux, tu peux soit demander à ton gynécologue, soit prendre des initiatives et t’inscrire dans l’hôpital que tu souhaites (assez tôt par contre). Pour moi, je voulais un hôpital avec un très bon niveau de prise en charge et que mes amies m’aurait conseillé. J’ai choisi Trousseau du coup pour son excellente réputation 😉

  • Anju 14 juin 2017 15 h 35

    Merci pour cet article! Pour ma part j’ai accouché aux Bluets (accolée à trousseau en cas de soucis, il y a donc un transfert immédiat vers cette maternité de niveau 3), et tout comme toi, j’ai été ravie du personnel médicale!
    Hormis la pause de la péridurale où j’en garde un très mauvais souvenirs.. je n’étais déjà pas super chaude à la basse, mais maintenant je me dis « plus jamais »! je suis donc ravie de lire et étonnée) que ce moment n’est pas été aussi douloureux pour toi!
    Bonne journée avec Gustave!

  • fanny 14 juin 2017 16 h 25

    Bonjour Emilie,

    Félicitations pour ton nouveau né !

    Tu vas me trouver bien négative, mais je ne retiens qu’une chose de ta phrase de résumé final :

    « je n’ai pas aimé mon accouchement » ! Surement parce que cela me fait une peur bleue .
    As tu beaucoup souffert ? 🙁

    Bonne fin de journée

    • Emilie 14 juin 2017 18 h 54

      Oh non je n’ai pas souffert enfin avec le recul sur le moment oui mais j’ai été bien soulagée. Si je n’ai pas aimé mon accouchement c’est parce que j’ai eu une césarienne et que je n’ai pas vu naître Mon fils car j’étais endormie… et franchement j’ai déjà hâte d’en faire un 2ème donc tu vois, ça ne m’a pas traumatisée non plus 😉

  • Rose 16 juin 2017 12 h 13

    J’accouche en août à Trousseau également, et je suis plutôt rassurée de voir ton avis positif ! Tu y étais également suivie pendant ta grossesse, ou tu étais avec un libéral ?

Comments are closed.