Et si on était plus solidaire au quotidien ?

Je parle de plus en plus de solidarité sur mes réseaux sociaux ou ici car le sujet m’a toujours interpellée, mais je ne savais pas comment aider concrètement. Etre bénévole dans une association c’est super, mais il existe d’autres façons d’aider. Avant de vous reparler d’un de mes gros projets d’ici quelques semaines, voici quelques actions concrètes pour le quotidien :

Donner des produits d’hygiène :

Dentifrices, brosses à dents, shampooings, gel douche, déodorant, rasoirs, crème à raser, crème pour le corps, mouchoirs, coupe-ongles : voilà ce dont ont besoin la plupart des associations pour aider les sans abris au quotidien. Si vous avez des produits de cette liste (neufs) dans vos placards, n’hésitez pas à les aider.

Vestiaire pour Migrants : a aussi besoin de bénévoles, au cas où…

Féminité sans abri : ils agissent partout en France. N’hésitez pas à les contacter si vous avez un commerce et que vous voulez devenir point de collecte ou bénévole.

PS : j’ai pu aider récemment ces deux associations et le moins que l’on puisse dire, c’est que ces bénévoles font un boulot incroyable, recherchent aussi des bénévoles et ont besoin de dons très, très régulièrement.

Petite astuce : si vous voyagez régulièrement, n’hésitez pas à embarquer les échantillons dans les salles de bains de votre chambre d’hotel et les donner aux associations qui en sont friandes, de même que les trousses distribuées dans les business class.

Donner des protections périodiques :

Je trouve que c’est l’une des initiatives les plus pertinentes que j’ai pu voir ces dernières années. Parce que les protections périodiques coûtent cher, les femmes sans abri n’y ont quasiment pas accès… Mais elles sont nécessaires pour garder un minimum de dignité. Pour aider ces femmes, l’association Les Règles Elémentaires réalisent pas mal de collecte partout en France depuis 2015. N’hésitez pas à les aider avec des paquets de tampons ou de serviettes hygiéniques, vous ferez des heureuses !

Pour en savoir + et connaitre les collectes : Les Règles Elémentaires.

Donner ses chaussettes orphelines : 

Combien de fois vous êtes vous retrouvés avec des chaussettes orphelines que vous avez mis de côté, au cas où vous retrouveriez sa soeur jumelle ? L’association Sockenstock s’occupe de les récupérer à Lille et sa région, pour reconstituer des paires et redistribuer aux SDF.

Si vous habitez la région, et que vous avez des chaussettes orphelines en stock, vous ferez des heureux !

Donner les paires de chaussettes que l’on ne porte plus et des sous-vêtements neufs :

ADSFVestiaire pour les Migrants

Donner ses pièces jaunes : 

Vous pouvez collecter toute l’année vos pièces en cuivre ou jaunes en les mettant dans un pot de confiture et le remplir au fur et à mesure de l’année et ainsi faire des heureux :

L’association Le Bon Hibou récupère vos pièces pour les redistribuer à 3 associations qui aident les SDF. + d’infos ici

Et sinon, vous pouvez les donner chaque année à l’association les Pièces Jaunes qui aident à améliorer le quotidien des enfants hospitalisés

Donner ses vêtements :

Vous ne savez pas où donner vos vêtements et vous avez envie qu’ils soient directement donnés à des personnes qui en ont besoin (et non revendus ?). Voici une liste (non exhaustive) des associations qui ont besoin tout au long de l’année de recevoir des dons.

Vestiaire pour les Migrants

Pour les femmes : sous-vêtements(neufs), pantalons, jupes longues, serviettes hygiéniques.

Pour les hommes : pantalons (jeans) taille 38 à 44, ceintures, caleçons-boxers, chaussures (baskets) du 40 au 45, joggings, blousons, casquettes, bonnets, t-shirts et chemises taille S et M, sacs à dos, sacs de couchage.

ADSF 

Secours Populaire

Utopia 56

N’hésitez pas à lire la presse quotidienne de votre ville ou de suivre ces associations sur facebook, elles donnent au fur et à mesure des indications sur les collectes ou leurs besoins.

Et pour les bébés ?

Je vous conseille de lire cet article que j’avais écris l’an dernier sur le sujet !

4 Commentaires

  1. 28 septembre 2018 / 12 h 58

    Merci Emilie pour ce récapitulatif. J’ai une start up et j’avais contacté des associations, plus connues, qui soit ne m’ont pas répondues, soit demandent des sommes astronomiques pour ma micro entreprise, alors je suis très contente de connaître des petites assos! J’ai vraiment envie de contribuer à mon échelle!

  2. Laëtitia
    28 septembre 2018 / 14 h 30

    Merci pour cet article Émilie ! On a souvent envie d’aider au-delà d’un don mensuel sans forcément savoir vers qui se tourner !
    Je suis très emballée par l’idée de soutenir les règles élémentaires, je trouve que c’est une initiative géniale !

  3. Alexandra
    28 septembre 2018 / 16 h 26

    Merci Emilie pour cet article! Je suis passée chez Vestiaire pour les migrants deux fois depuis une de tes stories. Je ne connaissais pas du tout!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *