Ma cuisine, avant-après

Ça fait un petit moment que j’attendais de pouvoir vous montrer notre nouvelle cuisine, mais il a fallu que je prenne mon mal en patience car entre la commande, la pose de la cuisine et les finitions, il s’est passé quelques mois…

Notre cuisine AVANT

Pour vous récapituler tout ça, nous avions emménagé dans un appartement avec une cuisine… inexistante ! Nous avions laissé notre cuisine entièrement équipée à Paris pour nos locataires, et avions récupéré un bien avec un plan de travail bancale, et une cuisine où l’on détestait nous y rendre. Nous avions acheté un frigo sous plan et une plaque de cuisson à induction chez Ikea (vraiment pratique pour le coup !), avons réutilisé notre micro-ondes et on s’est débrouillé avec ça pendant plusieurs mois.

Avec un bébé de 18 mois à l’époque, ce fut loin d’être évident, surtout sans lave vaisselle ni congélateur pour stocker les petits pots maison.

Il était évident qu’il nous fallait une cuisine, surtout avec un projet d’un deuxième enfant. On aime beaucoup ce nouvel appartement et pas envie de déménager à nouveau donc on y a fait quelques travaux d’embellissement, et de mise aux normes (surtout avec l’électricité qui était complètement bancale dans la salle de bain).

On est donc partis sur une cuisine Lapeyre, car on avait eu un coup de coeur sur le modèle choisi. Notre cuisine étant sous-pente, tous les meubles ne s’adaptaient pas, donc on a fait du sur-mesure avec eux.

Nous avions eu deux rdv au magasin Lapeyre de Rouen (à côté des Docks), mais selon où vous habitez, un expert Lapeyre peut se déplacer directement chez vous pour prendre les mesures exactes (ça coûte 89€ et c’est déduit de votre commande si vous commandez la cuisine chez eux, sinon le rdv en boutique est gratuit).

Pour le premier rdv, nous avons déjà déterminé les deux cuisines qui nous plaisaient, puis l’expert Lapeyre a modélisé la cuisine en 3D sur son logiciel, pour voir comment elle pouvait s’adapter à notre environnement (sous pente) et aux dimensions que nous avions pris.

Ensemble, nous avons choisi quel meuble d’angle il fallait mettre à tel endroit (tiroir, pas de tiroir ?) afin d’avoir une cuisine adaptée à nos besoins et qui reste dans un budget raisonnable.

Après avoir eu deux devis, on est forcément partis sur la formule moins chère, en adaptant les meubles par rapport à notre budget. On a donc changé l’intérieur de certains placards, tout en gardant du confort.

Une fois ce RDV terminé, l’artisan mandaté par Lapeyre pour la pose de notre cuisine est venu vérifier que nos mesures étaient exactes, afin de valider la commande.

Je suis retournée en boutique finaliser le contrat, et… c’était parti ! Nous étions alors mi-janvier, le temps de construire la cuisine dans les ateliers en France – et plus précisément dans le Cantal, la cuisine a été installée début mars.

Côté prix, cela dépend bien sûr de chaque modèle choisi, la taille de votre cuisine, ce dont vous avez besoin etc… C’est du Made in France donc forcément ce n’est pas donné, mais la qualité est là. Le plan de travail est de très bonne qualité alors que nous avons choisi l’un des modèles les moins chers.

Pendant les travaux

La pose de la cuisine a duré moins de 2 jours. Ils ont du mettre à niveau la cuisine part rapport au sol, loin d’être droit, adapter le plan de travail à la pente, ouvrir le fond des placards pour que la poutre puisse passer… Ce ne fut pas de tout repos et je reste toujours hallucinée de voir à quelle vitesse les deux artisans ont posé notre cuisine.

Il nous manquait deux éléments – non importants- qui ont été installés fin avril : la crédence noire et deux panneaux noirs sous plan, et nous avons entre temps trouvé du papier mat à coller sur notre frigo et congélateur – qui sont sous plan et non encastrables, afin d’avoir une cohérence au niveau de la cuisine. On a également repeint la partie sous la fenêtre, qui était auparavant recouvert d’une crédence en inox.

Notre cuisine après

Nous avons par la suite rajouté des prises en hauteur, afin de pouvoir utiliser nos appareils sur le plan de travail. Timothée a tout créé après le départ des artisans, et ça nous facilite grandement la vie car avant elles étaient situées derrière l’ancien plan de travail, au niveau du sol… pas pratique quand on avait besoin de brancher le grille pain ou la bouilloire…

Voilà pourquoi on a mis un peu de temps avant de vous montrer la cuisine, on attendait que ce soit enfin fini !

Merci à Lapeyre de nous avoir aidé à réaliser ce projet !

14 Commentaires

  1. Mathiilde
    27 juin 2019 / 10 h 45

    Très jolie ! Et quelle différence avec le avant / après !! J’aime beaucoup le modèle noir mat choisi 🙂

  2. VictoriaVD
    27 juin 2019 / 11 h 49

    En effet, très bonne idée le papier mat noir. Je me demandais justement s’il existait une solution sans changer la porte complète de ces équipements. Pour notre dernier lave-vaisselle ( après que le précédent ait rendu l’âme au bout de 5 ans!!), nous avons opté pour un effet alu qui s’intègre mieux dans les intérieurs modernes que le blanc. Mais je garde l’idée du papier mat à coller ! Et pour le côté #teamtomettes, je trouve que le mélange cuisine moderne / tomettes rend vraiment super bien! Comme quoi même quand on est locataire et que l’on ne veut pas changer le sol, ça peut rendre super bien.

    • 27 juin 2019 / 22 h 41

      J’aurai jamais changé ces tomettes, je trouve qu’elles ont trop de charme 🙂 les anciens locataires avaient mis de la moquette dans les chambres, j’ose même pas imaginer le rendu, ça enlève tout charme je pense 🙂 je préfère mettre des tapis, qu’on peut bouger à volonté 🙂

  3. Fanny
    27 juin 2019 / 12 h 51

    Le rendu est superbe ! Cette cuisine sous pente a vraiment beaucoup de charme, et la vue depuis le velux sur les toits de Rouen donne une belle perspective 🙂
    Vous êtes locataire dans ce nouvel appartement ? Ma toute petite cuisine parisienne mériterait un make over complet… mais en tant que locataire, difficile de faire des travaux et d’investir autant dans un appartement qui n’est pas à soi 🙁 Je suis très envieuse !
    Et le noir mat avec les tomettes contraste bien 🙂 Beau mélange des genres !

    • 27 juin 2019 / 22 h 39

      N’hésite pas à négocier avec ta propriétaire. L’argument ultime, c’est quand même qu’elle ait un bien valorisé, qui se vendra mieux si elle souhaite le vendre. Et qui se louera plus cher par la suite. On a toujours fait des travaux dans nos appartements, même quand on était locataires, une fois qu’on s’était mis d’accord avec les propriétaires. Ils y gagnent au change quoi qu’il arrive et nous on vit dans un appartement où on se sent bien.

  4. Clo
    27 juin 2019 / 14 h 50

    Ca m’intrigue bcp cette histoire de papier à coller sur le frigo et le congélateur. L’idée est vraiment bonne. Du coup, c’est du papier pour les murs ou spécial ? Vous l’avez collé avec quoi ?
    Bon courage avec cette chaleur !

    • 27 juin 2019 / 22 h 37

      C’est du papier collant fait exprès pour recouvrir ce genre d’appareil, je crois. Vendu chez Leroy Merlin, Brico Dépot, etc 🙂

  5. 27 juin 2019 / 18 h 39

    En noir c’est trop beau! Je regrette encore mon ancienne cuisine noire matte c’est beau

    • 27 juin 2019 / 22 h 42

      oh, faut pas regretter 🙂 il y a de très jolies cuisines avec différents modèles de nos jours, je t’avoue que je lorgne déjà sur d’autres modèles pour le jour où on déménagera hahahah

  6. Elodie
    28 juin 2019 / 8 h 47

    C’est vraiment sympa ce rendu !!
    J’ai une petite question pour le noir mat, on ne voit pas trop les traces de doigts ?
    C’est toujours la bazar dans ma cuisine, il faudrait qu’on la refasse avec des rangements mieux pensés, feras-tu un article sur les rangements de cette pièce.
    Ton article est déjà très intéressant !!

  7. Céline
    1 juillet 2019 / 12 h 18

    Bizarrement, des commentaires postérieurs au mien ont été validés et ont même eu une réponse. Mais le mien non. Je réitère : s’agit-il d’un partenariat ? Et si oui, qu’avez-vous obtenu en retour ?
    Merci d’avance
    Céline

    • 1 juillet 2019 / 15 h 18

      Bonjour Céline, tes commentaires sont tout simplement arrivés dans les spams. Il s’agit d’un partenariat, mais qui n’est pas rémunéré. Bonne journée

  8. vitalitem
    1 juillet 2019 / 13 h 51

    Bonjour,
    j’ai exactement le même carrelage en « tomettes » chez moi !
    En revanche le mien semble est meilleur état. Que lui est il arrivé ? N’avez vous pas réussi à « rattraper » le votre ?
    Cdt,

    • 1 juillet 2019 / 14 h 22

      Alors non seulement je suis locataire depuis octobre donc je me vois pas « rattraper » des tomettes qui ne sont pas à moi, mais surtout, le mien est très très très vieux. Et perso, nous on aime leur côté ancien. C’est ce qui compte, non ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *