Une semaine à Guernesey en famille

Quand on s’est mis à chercher une destination pour les vacances d’été, ce fut un peu un casse tête. Enceinte de 8,5 mois, un enfant de 2 ans à gérer et la condition de ne pas faire beaucoup de route…nous étions en juin quand nous avons décidé de retourner à Noirmoutier avec des amis (on était pas prêt psychologiquement à ne pas y aller cette année, l’annonce de la vente de la maison familiale fut assez soudaine pour nous), et Timothée m’a ainsi proposé de partir la 2ème semaine à Guernesey. La proximité avec la Normandie, le climat, le fait que nous n’y avons jamais mis les pieds a fini par me convaincre.

L’hôtel

Nous ne voulions pas avoir à changer d’hôtel tous les jours donc nous avons booké un hôtel charmant, plutôt bien placé où nous pourrions séjourner avec Gustave dans la chambre avec nous.Nous avons séjourné au Hougue du Pommier hôtel, un 3 étoiles charmant avec son restaurant. Ce point est assez important pour nous car nous y allions dîner une fois Gustave couché. Nous avons tenté le premier soir de dîner en même temps que lui et ce fut un carnage. Pendant 3 soirs de suite on l’a fait dîner et on l’a couché ensuite pour pouvoir dîner plus facilement. L’hôtel étant petit, nous étions à proximité si quoi que ce soit se passait.

Comment se déplacer sur l’île ?

Bien qu’il y ait pas mal de voitures sur l’île et très peu de pistes cyclables, le meilleur moyen de se déplacer est… le vélo ! Nous en avons réservé directement à l’hôtel auprès de la compagnie GO Guernsey : un électrique et un normal avec siège bébé (bizarrement impossible d’en trouver un électrique avec siège bébé !) Vu mon état, je suis partie sur l’électrique et ce fut bien pratique pour ne pas ressentir l’effort. L’Office de Tourisme de l’île a d’ailleurs créé une carte avec plusieurs sentiers à suivre pour découvrir un peu l’île. On en a suivi quelques uns puis on est partis à la découverte par nous même de l’île, et c’est ainsi qu’on a pu trouver des coins trop chouettes indiqués sur aucun de nos guides. Par ailleurs, les distances sont quand même courtes. On était dans notre plage préférée en même pas 20 min, et l’autre bout de l’île en 35/40 min, ce qui passait vite en admirant la beauté des paysages ! Et avec le vélo, vous pouvez vous garer partout ! Petite précision cependant, il est interdit de rouler sur les trottoirs, sauf si indication contraire…néanmoins, les automobilistes ont vraiment l’habitude des cyclistes et ne nous mettent pas en danger. Ils ralentissent et attendent soit qu’on leur dise, soit de voir qu’ils peuvent nous dépasser sans danger. Et ils remercient systématiquement quand on les laisse passer au lieu de souffler… On devrait en prendre de la graine en France !!
Ps : on s’habitue aussi très bien à rouler à gauche et le fonctionnement de la route avec la ligne jaune qui équivaut à un STOP et qui veut dire que le premier arrivé, passe et ainsi de suite.

Nos plages préférées


Nous avons découvert par hasard celle de Pembroke qui est définitivement notre plage préférée ! Sable fin, beaucoup de place et eau turquoise !Un restaurant avec WC publiques est installé juste devant et nous nous sommes régalés à chaque fois ! Ils sont d’ailleurs kids friendly avec de nombreuses chaises hautes, coloriages à disposition et menus adaptés, ça s’appelle le Beach House. Si vous vous y arrêtez, trouvez d’abord une table PUIS allez commander en donnant votre numéro de table.

—————————-

A l’autre bout de l’île, la petite plage de Torteval est très belle aussi, avec un longue digue en pierres que notre fils s’est amusé à escalader en deux secondes… Il y a un très chouette restaurant avec une belle carte variée et une superbe terrasse au restaurant de l’hôtel juste à côté, qui s’appelle l’Impérial. Ils ont aussi des chaises hautes et menu enfant 😉

—————————-

Plus escarpée, la plage de Fermain beach est petite, mais mignonne. C’est une plage de galets avec du relief, et il y a un restaurant qui domine la plage. Pour s’y rendre, il faut descendre une route très pentue qu’il vous faudra remonter si vous êtes en vélo… c’est une très mauvaise surprise pour nous et donc si vous êtes en vélo, je ne vous la conseille pas, à moins d’avoir un vélo électrique 🙂 Pareil pour se garer c’est la guerre en bas, il y a très peu de places donc allez-y à pieds. Ils ont également un restaurant, mais nous ne l’avons pas testé : Fermain Beach Café

—————————-

La plage de Cobo Beach pour un très beau coucher de soleil ! Le restaurant The Rockmount est idéalement placé pour ça (réservations très conseillées en été car sinon vous risquez de vous retrouver sans rien, comme nous). Ils ont une très belle terrasse (sans résa) et on a réussi à y diner la deuxième fois qu’on y est allé (allez y tôt, vers 18h30), et c’était parfait, il ne faisait même pas froid ! Ils ont un peu de personnel français donc c’est aussi facile si vous ne parlez pas anglais.

On fait quoi ici ?

Tout dépend du nombre de jours où vous restez sur l’île… Nous, on avait le temps de visiter comme nous le souhaitions, sans pression aucune (et il a fait super beau toute la semaine !) On a voulu découvrir l’île en vélo, en se laissant un peu portés (comme je l’ai dit au dessus, les distances sont relativement courtes et on arrive très vite de l’autre côté de l’île 😉

Nous sommes allés 4 fois à la plage durant notre séjour (cf au dessus pour découvrir nos plages préférées) et c’est parfait quand on a des enfants (prévoir néanmoins un parasol ou une tente anti-UV). Gustave y a d’ailleurs dormi plusieurs fois pendant au moins 2h (idéal après le déjeuner).

A part St Peter’s port, les autres villes que nous avons visité ne valaient pas grand chose en terme d’attractivité. Mais en se baladant dans la campagne, on a découvert pas mal de coins très sympas comme la cidrerie Rocquettes qui se visite (sur RDV), qu’on a réussi à visiter sans réservation quand on a expliqué qu’on était aussi producteurs/récoltant de cidre en France ; il y a aussi pas mal de musées consacrés à la présence de l’armée allemande à Guernesey pendant la 2nde Guerre Mondiale à découvrir un peu partout dans l’île. Nous avons visité celle consacré à l’hôpital allemand installé dans des tunnels, car nous sommes passés devant à vélo par hasard.

Victor Hugo ayant vécu sur l’île pendant 12 ans, quand il était en exil, sa maison a été gardée par sa famille jusqu’en 1927, date où ses héritiers en ont fait don à la ville de Paris, qui la gère dorénavant. Elle a eu quasiment 2 ans de travaux entre 2017 et avril 2019 et nous avons eu la chance de pouvoir réserver un créneau. La visite dure 1h et nous l’avons eu en français. Il faut bien sûr réserver en avance votre visite… qui vaut le coup d’oeil, sa maison étant magnifique !
Hauteville House : + d’infos ici

Une île kids friendly

Si vous venez avec un bébé. Sachez d’abord que l’île est trèèès kids friendly. Pas mal de restaurants ont des coloriages avec des crayons de couleur pour enfants à disposition, je trouve ça trop chouette & bien pratique.

  • Vous pouvez acheter les bons petits plats d’Ella’s Kitchen un peu partout. C’est bio et ça sauve bien la vie. Les plats kids friendly dans les restaurants sont plutôt adaptés aux enfants de + de 4 ans au niveau du choix et des portions. Le midi, on lui prenait soit des « sides » soit des plats pour les enfants et on finissait ses restes… On a aussi acheté des plats Hipp pour le soir, c’est pratique car il y a déjà une barquette prête à réchauffer et le dîner durait 30 min Max… en étant focusé sur lui ! Moins de stress, et surtout, il finissait ses plats !
  • Pareil pour les couches, il nous en manquait et on a fini par aller dans un petit supermarché avec tout ce qu’il faut pour les enfants et on a pu acheter un petit paquet pour les derniers jours avant de rentrer. Donc pas de panique s’il vous manque des choses, il y a tout ce qu’il faut dans les grandes villes « St Peter’s port » et « St Sampson » et même dans des stations services !
  • C’est une île vraiment faite pour les enfants, il y a de superbes squares dont celui près de Pembroke beach, qui donne sur la mer. Et généralement les gens sont aux petits soins avec les enfants en bas âge 🙂
  • Dans les WC publiques, généralement très propres, il y a des espaces pour changer les bébés chez les femmes et les hommes.

Nos adresses préférées

Beach House (pour déjeuner avec une vue splendide sur le bord de mer, très kids friendly) : Pembroke, Vale, Guernsey GY3 5BY, Guernesey
The Crow’s Nest (pour un pub sympa en centre ville, kids friendly) : Victoria Pier, St. Peter Port, Guernsey GY1 2NB, Guernesey
Octopus (réservez bien à l’avance, on a pas pu y aller mais TOUT le monde nous a conseillé cette adresse) : Havelet Bay, St. Peter Port GY1 1AX, Guernesey
The Rockmount (parfait pour un coucher de soleil, pensez à réserver si vous voulez manger à l’intérieur) : The Rockmount, Cobo Coast Rd, Guernsey GY5 7HB
Crabby Jacks (très Kids friendly, à l’ambiance bord de mer) : Vazon Bay, Castel, Guernsey, Gy5 7bf
L’impérial (pour une très chouette carte en terrasse, kids friendly) : Rocquaine Bay, Torteval, Guernsey, Channel Islands, GY8 0PS
The Queen’s Inn (pour déjeuner en plein soleil grâce à leur terrasse (non couverte) : installez-vous et commandez ensuite !) : LA GRANDE RUE, ST MARTINS, GUERNSEY, GY4 6AA

Comment s’y rendre ?

Nous y sommes allés en voiture, puis en ferry, depuis St Malo, mais vous pouvez aussi y aller par Cherbourg. Nous avons utilisé la compagnie Condor Ferries, et la traversée dure environ 1h55 (elle a duré beaucoup moins de temps au retour)

Guernesey compte également un aéroport, donc vous pouvez également y aller en avion.

Bon à savoir

La monnaie locale est le Livre Sterling, vous pouvez avoir des billets de banque de l’île mais aussi britannique. J’ai retiré directement sur place, et la plupart des lieux acceptent la carte bancaire (visa ou mastercard).

Le français était parlé jusqu’en 1921 ainsi que le Guernesiais, une sorte de patois local en vieux français. C’est pour cela que vous retrouverez pas mal de nom de rue dans cette langue ainsi que sur quelques panneaux et des maisons. On y parle maintenant principalement anglais.

Si vous vous baladez dans l’île, vous découvrirez probablement des caisses contenant des produits alimentaires (légumes, fruits, 🍉 🍈 🍇 , confitures, etc…) sur les devantures de maison. Vous pouvez acheter les produits au prix indiqué et mettre la monnaie dans la petite caisse à côté. (Ce qu’on ne verra probablement jamais arriver chez nous…)

4 Commentaires

  1. 4 septembre 2019 / 13 h 55

    Ah, top, j’adore Guernsey, mais je n’y suis pas retournée depuis la naissance de ma fille, donc je conserve tes bonnes adresses kids friendly!
    Par contre, on ne peut pas accéder à Guernesey depuis Cherbourg, mais c’est possible depuis le joli petit port de Diélette et par Granville , sans oublier St Malo comme tu le dis dans ton article 🙂

    J’avais écrit un article sur cette joli île moi aussi 🙂

  2. Phannie
    4 septembre 2019 / 14 h 13

    Très jolies photos, ça donne envie d’y aller !

  3. Ricounet
    4 septembre 2019 / 14 h 21

    J adore Guernesey !
    Alors le départ du Cotentin c’est Dielette ou Carteret ou Granville tout dépend des marées.
    Il est possible de faire A/R dans la journée.
    À faire également The Little Chapel toute recouverte de morceau de porcelaine à St Andrée. C’est charmant !
    Éviter les bus ! Ils ne respectent pas vraiment les heures de passages mais surtout ils limitent leur accès dès que le nombre de passagers est atteint.
    Mais c’est vraiment trop beau

  4. Nicole
    4 septembre 2019 / 15 h 05

    Merci pour ce chouette article qui donne envie de visiter cette île !!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *