Mon 2ème et 3ème trimestre de grossesse

A l’aube de la fin de cette grossesse, il était temps de parler du 2ème et 3ème trimestre de grossesse. Débuter une grossesse un 1er janvier est une façon assez drôle de démarrer l’année, surtout pour moi qui avais tant voulu tirer un trait sur cette année 2018 que j’ai détestée. Me dire que mon bébé me suit depuis le premier jour de la nouvelle année me fait d’autant plus plaisir, et surtout, ce fut beaucoup plus facile pour moi de calculer mon temps de grossesse.

Côté business, je pensais que ça allait me ralentir, mais ce fut tout autre. Je n’ai jamais autant travaillé que pendant cette grossesse, cela m’a permis de ne pas me regarder le nombril mais aussi de fourmiller d’idées !

Néanmoins, je me suis pas mal écoutée et j’ai su lever le pied quand il fallait !

Le deuxième trimestre

S’il y a bien quelque chose que je retiens de ce trimestre, c’est qu’il est passé super vite, mais aussi que j’ai continué à être fatiguée… J’ai été très vite anémiée et chaque fin de semaine, quand je me retrouvais à la maison, je me retrouvais à faire des siestes de 3h en plein après-midi. Niveau rentabilité de la journée, on en était très loin !

Mes allers/retours en train se sont toujours bien effectués, j’ai toujours eu une place assise, et surtout, c’est un moment que j’aime bien car je me retrouve seule avec moi-même. Il m’est arrivé de dormir pendant tout le trajet retour, de rentrer plus tôt, mais aussi de me détendre devant des séries. Bref, j’ai arrêté de culpabiliser si je ne bossais pas 5 jours sur 7 intensément. De toute façon avec la fatigue de grossesse, c’est impossible !

Côté voyages, le deuxième trimestre est le meilleur moment de la grossesse pour voyager car vous n’avez probablement plus de nausées, moins fatiguée et votre ventre vous le permet 😉

J’en ai donc profité pour aller au ski (même si je n’ai pas skié), au Portugal, en Sardaigne et voir mes parents. Et on a pu se faire une semaine de vacances seuls, sans Gustave, et ça nous a fait du bien !

C’est aussi le trimestre où l’on a appris le sexe de notre bébé, une petite fille, et rien que pour ça, il était magique à mes yeux !

Le troisième trimestre

J’ai eu de la chance de vivre ce début de troisième trimestre début juillet et de pouvoir partir travailler dans le sud chez mes parents au moment de la vague de la deuxième canicule. Moi qui pensait que j’allais pouvoir travailler comme une folle et rattraper mon retard là bas… je me suis retrouvée à être crevée comme jamais et faire des siestes de 3 heures les après-midis ! Toute la pression des dernières semaines est retombée et m’a achevée. Heureusement, ma petite soeur et ma maman ont pu prendre le relai avec Gustave pour que je puisse me reposer au maximum.

On est également partis en vacances, j’avais l’autorisation du personnel de santé qui me suivait, et j’ai bien fait d’en profiter ! J’aurai eu les boules de ne pas pouvoir aller à Noirmoutier cette année (et temps idéal pour les femmes enceintes !) puis à Guernesey. Durant ces deux semaines, j’ai pu faire du vélo électrique et ainsi profiter à fond de nos vacances sans voiture pour visiter. Ça nous a également décidé d’acheter un vélo cargo, qui nous sera bien pratique quand on devra emmener les deux à la crèche d’ici quelques mois… vu que Timothée ne se déplace qu’en vélo à Rouen.

J’ai pu aussi faire du sport avec ma coach Sarah jusqu’à mon départ dans le sud, donc quasiment jusqu’à 8 mois de grossesse et je le conseille aux personnes qui le peuvent. Ça m’a fait un bien fou, m’a permis de tenir le rythme malgré mes pics de fatigue et de m’aérer la tête.

A quelques jours d’accoucher, je commence maintenant la rétention d’eau alors que je n’avais rien eu auparavant. Rien à voir avec Gustave où j’avais énormément gonflé, ça se localise cette fois très légèrement au niveau du visage (ma bouche hahah !) et des chevilles.

J’ai aussi eu mes 3 séances d’acupuncture pour aider mon col à maturer et faire descendre ma fille… Ma fille est bien descendue mais pour mon col, réponse d’ici mon accouchement !

Aussi, le 3ème trimestre aura été celui du doute. Suite à mon écho du 3ème trimestre, ma sage femme m’a prévenue : ils vont sûrement vous embêter avec la taille de la petite, mais vu que son frère était du même gabarit à la naissance, c’est normal. Je peux vous confirmer que ça n’a pas loupé, j’en suis sûrement à mon 20ème rdv à la maternité depuis août ! Moi qui ne suis pas de nature à stresser, ça m’a forcément retourné le cerveau et j’attends donc avec impatience sa naissance…

Ce que je retiens de cette grossesse ? Qu’elles sont toutes différentes. J’avais adoré être enceinte de Gustave car c’était mon premier bébé et que tout était nouveau pour moi. J’ai été malade, j’ai eu des douleurs dans les côtes, des remontées acides, et tout a fini par un dépassement de terme et un accouchement en césarienne sous anesthésie générale… Néanmoins, j’avais hâte d’être enceinte à nouveau… Là, je n’ai rien eu de tout ça (spoiler pour mon accouchement !) mais je n’ai pas aimé être enceinte pour autant. J’avais pas prévu que je réagirais ainsi mais je n’ai pas culpabilisé pour autant. Nous ne contrôlons malheureusement pas les émotions que l’on peut ressentir. J’ai juste hâte d’accoucher (naturellement si possible !) et d’avoir enfin ma fille dans mes bras et d’être rassurée sur son état de santé !

6 Commentaires

  1. 23 septembre 2019 / 12 h 34

    Merci de partager tout cela avec nous ! Tu m’épates Tu es un modèle pour moi, blogueuse, entrepreneuse & aussi maman qui a toujours des looks d’enfer même en faisant 10 kg de plus ou plus !
    Avec 5 de plus en hiver généralement, je ne sais déjà plus comment m’habiller …

    Bises & merci encore pour le manteau &other Stories , il est magnifique !

  2. Helene
    23 septembre 2019 / 13 h 25

    Merci pour ce partage! Que cela fait plaisir d’avoir de l’honnêteté sur le theme de la maternité! Et je peux te demander d’ou vient ta (superbe) veste en jeans? Merci beaucoup et bon courage pour ces derniers jours/semaine.

    • 23 septembre 2019 / 13 h 29

      Merci à toi ! C’est une levi’s tout simplement 😉

  3. MlleJJ_Etc.
    23 septembre 2019 / 13 h 40

    Hello Emilie, juste un petit message pour dire à quel point je suis admirative du rythme que tu as su garder tout au long de cette grossesse malgré la fatigue. Je suis moins aussi enceinte du 2ème et clairement, ce n’est pas toujours évident de se motiver, encore moins pour les tâches du quotidien. En tous cas, tu as bien raison : les grossesses ne se ressemblent pas forcément et c’est d’ailleurs assez fou à quel point on peut vivre les choses de manière aussi différente d’une expérience à l’autre. Bon courage pour les derniers jours avant de pouvoir rencontrer ta petite puce !

  4. Clemmpm
    23 septembre 2019 / 20 h 53

    Toujours un ton sincère et spontané ici !! Je te souhaite un très bel accouchement. Clémence.

  5. Anne
    23 septembre 2019 / 23 h 48

    Bonsoir,
    Je découvre votre compte et par la même occasion vos articles aujourd’hui. Compte très sympa et articles hyper intéressants et remarquablement bien écrits.
    Et quand j’ai découvert que vous étiez rouennaise, Alléluia ! Moi aussi !
    Vous allez accouché à quelle maternité ?
    Je travaille dans une très grosse structure de soins de la région rouennaise pour ma part. Je vous laisse deviner

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *