15 films d’horreurs à regarder pendant Halloween

Halloween est enfin là ! Qui dit Halloween dit déguisement, horreur et épouvante. Au bureau, aucune de nous n’aimons avoir peur, du coup, on s’est dit que de faire une sélection de film d’horreur pour vous, aurait un effet thérapeutique. Spoiler alert, je suis toujours autant traumatisée (si ce n’est plus).
Si vous voulez regarder des films d’horreur ce soir, préparez les popcorns, éteignez les lumières, mettez-vous sous un plaid (qui vous servira aussi de protection quand vous aurez très peur) et choisissez un film parmi cette liste !

HALLOWEEN

Ce film d’horreur culte, se passe en 1978. Il suit la vie de Michael Myers, un tueur en série psychopathe qui s’échappe d’un hôpital psychiatrique dans lequel il est détenu depuis 15 ans. Il se lance dans une série de meurtres le soir d’Halloween, le visage caché par un masque.
Cette franchise est composée de 11 films. Le dernier en date se passe 40 ans après le premier film et suit directement la fin de celui-ci. Laurie, seule survivante de la folie meurtrière de Michael est hantée par cette soirée d’Halloween et s’est préparée toute sa vie pour un affrontement final avec ce dernier.

J’ai beaucoup aimé ces deux films (surtout le premier). Ils ne vous font pas sursauter de peur mais ils sont dérangeants et très violents.

THE SHINING

Adapté du célèbre roman de Stephen King, The Shining retrace l’histoire d’une famille qui part travailler dans un hôtel dans des montagnes. L’enfant du couple possède des dons de médium et est sensible aux forces surnaturelles. Très vite, il se rend compte que l’hôtel est hanté. L’hôtel va alors posséder son père afin de tuer son fils et s’approprier ses pouvoirs.

Malaisant et angoissant, ce film d’horreur réunit toutes les caractéristiques pour un Halloween réussi : maison isolée, hantée, esprits, possession…

REC

Angéla, une journaliste espagnole réalise un reportage sur les activités nocturnes d’une caserne de pompiers. Accompagnée de son caméraman, ils suivent les pompiers dans un immeuble suite à un appel téléphonique concernant des cris et hurlements. L’expérience tourne au cauchemar quand ils se retrouvent enfermés avec des habitants qui se dévorent les uns les autres. En plus du pitch effrayant, le film est tourné avec une caméra subjective et nocturne, qui nous propulse dans cet immeuble et ce scénario angoissant.

L’EXORCISTE

Film culte, l’Exorciste marque encore les esprits. À Washington, la maison de l’actrice Chris MacNeil subit des phénomènes étranges : des grattements mystérieux venant du grenier la réveille tandis que sa fille Regan se plaint que son lit bouge. Quelques jours plus tard, une réception organisée par Chris est troublée par l’arrivée de Regan qui profère des menaces de mort à l’encontre du réalisateur Bruke Dennings. Les crises de Regan sont de plus en plus fréquentes, en proie à des spasmes violents, la fillette devient méconnaissable. Très inquiète, Chris fait appel à un exorciste. L’Église autorise le Père Damien Karras, un prêtre psy à effectuer un exorcisme avec le Père Merrin, seul spécialiste en la matière.

THE RING

The Ring est un grand classique des films d’horreur et pour être honnête, je ne regarderai jamais car même le pitch me pétrifie. Lorsque la nièce de Rachel Keller, journaliste de Seattle, est retrouvée morte foudroyée par la peur, 7 jours après avoir visionné une mystérieuse cassette, celle-ci décide d’enquêter sur ce fameux enregistrement. Avec l’aide de son ex-mari Noah, elle découvre que la cassette est porteuse d’une étrange malédiction : quiconque regarde la vidéo est condamné à mourir dans d’atroces circonstances, 7 jours après le visionnage. Rachel prend quand même le risque de regarder l’enregistrement. Son téléphone sonne alors et le décompte mortel commence : elle a 7 jours pour sauver sa vie, celle de son fils et tenter de déjouer le sortilège du Cercle.

ANNABELLE

Annabelle est en quelque sorte un préquel de Conjuring : les dossiers Warren. Le film suit John et Mia, un couple qui attend un bébé. Pour l’anniversaire de Mia, John est sûr d’avoir trouvé le cadeau parfait : une poupée très ancienne et très rare. Mia, sur le coup ravie de son cadeau, va vite déchanter, lorsqu’une nuit, les membres d’une secte satanique s’introduisent chez eux, et les agressent sauvagement. Ils ne se contentent pas de semer la terreur et faire couler le sang, ils donnent vie à une créature monstrueuse qui permet aux âmes damnées de revenir sur Terre : Annabelle…

CONJURING

Conjuring : Les dossiers Warren est un des rares films d’horreur, si ce n’est le seul, que j’ai aimé. Le plus terrifiant dans cette histoire c’est que c’est tiré d’une histoire et de personnages réels. Ed et Lorraine Warren, enquêteurs paranormaux réputés dans le monde entier viennent en aide à un couple qui vient d’emménager avec leur cinq filles dans une ferme isolée. Contraints d’affronter une créature démoniaque d’une force redoutable, les Warren se retrouvent face à l’affaire la plus terrifiante de leur carrière.

Même si j’ai bien aimé ce film, je ne regarderai pas le deuxième, par peur.
Conjuring 2 retrace le voyage des Warren dans le nord de Londres pour aider une mère qui élève seule ses quatre enfants dans une maison hantée par des esprits maléfiques.

THE DESCENT

The Descent raconte l’histoire de six jeunes femmes qui partent faire de la spéléologie dans les Appalaches en Caroline du Nord et qui se retrouvent coincées dans des grottes non cartographiées, à cause d’un éboulement. Alors qu’elles essayent de trouver une autre sortie, elles se rendent compte qu’elles ne sont pas seules et que des créatures qui se sont adaptées à l’environnement souterrain les pourchassent, une à une.

JEEPERS CREEPERS

Ce film a traumatisé Émilie et quand on lit le résumé, on comprend pourquoi. Trish et Danny, frère et soeur, décident de prendre la route pour retrouver leurs parents, durant les vacances d’été. Sur la route, un camion emboutit l’arrière de leur voiture sans raison. Quelques kilomètres plus loin, ils voient le conducteur du camion jeter ce qu’il semble être un corps dans une canalisation à côté d’une église abandonnée. Ils décident d’enquêter et de voir ce qu’il se passe dans cette canalisation et font une découverte terrifiante qui va les poursuivre.

INSIDIOUS

Insidious est une des franchises les plus connues en termes de films d’horreur. Le premier (qui est le troisième en terme de chronologie) raconte l’histoire d’un couple qui emménage dans une nouvelle maison avec leurs trois enfants. Peu de temps après leur emménagement, l’ainé tombe dans un coma inexpliqué. Alors que les médecins n’ont aucune explication, le couple fait appel à une médium suite à des phénomènes paranormaux. Celle-ci leur révèle que l’âme de leur fils se trouve quelque part entre la vie et la mort et que les manifestations sont le résultat des forces maléfiques voulant s’emparer de son corps. Pour le sauver, Josh va devoir lui aussi quitter son corps et s’aventurer dans la dimension astrale ou se trouve l’âme de son fils.

A QUIET PLACE

A quiet place est un film écrit et réalisé par l’un de mes acteurs préférés : John Krasinski. Dans un monde post-apocalyptique, une famille essaye de survivre en silence, dans un monde rempli de créatures à l’ouïe ultra-sensible. Un bruit et tout peut basculer. Le film n’a pratiquement pas de dialogue, ou quelques murmures, ce qui le rend d’autant plus poignant et pas ennuyeux.

LA COLLINE A DES YEUX

Pour fêter leur anniversaire de mariage et resserrer les liens familiaux, Big Bob, ancien policier de Cleverland, emmène toute la famille en Californie. Sur les conseils d’un pompiste pas très net, ils prennent un raccourci dans le désert du Nouveau Mexique, qui va conduire toute la famille vers le pire des cauchemars.

ESTHER

Un autre film qui a traumatisé Émilie est Esther. Il raconte l’histoire d’un jeune couple, Kate et John, qui décide d’adopter un enfant après avoir perdu le leur. À l’orphelinat, ils se sentent étrangement attirés par une petite fille de 9 ans : Esther. Mais Kate ne tarde pas à découvrir le visage caché de la fillette.

POLTERGEIST

L’intrigue se concentre sur la famille Freeling, qui vit tranquillement dans leur pavillon à Cuesta Verde, jusqu’au jour ou leur maison est témoin de phénomènes étranges : des meubles bougent, le sol tremble et leur fille cadette de 6 ans disparaît. Les Freeling font appel à un parapsychologue, lorsque la fillette se met à communiquer avec ses parents à travers la télévision. La franchise est composée de trois films et est considérée comme maudite car 4 acteurs, dont une enfant de 12 ans, sont morts prématurément entre le tournage du premier et du troisième volet de la saga.

LA DERNIÈRE MAISON SUR LA GAUCHE

Les Collingwood possèdent une maison de vacances isolée sur les berges d’un lac. Leur fille Mari et sa copine Paige vont se faire enlever par un psychopathe évadé ainsi que sa femme, son frère et son fils. Laissée pour morte, Mari tentera de rejoindre à la nage la maison familiale pour survire. Pendant ce temps, les meutriers se réfugient dans la demeure des Collingwood pour se protéger de l’orage. Le cauchemar de Mari et ses parents commence alors, dans la dernière maison sur la gauche.

Josephine

3 Commentaires

  1. 1 novembre 2019 / 17 h 48

    the descent….ou ma bonne idée de le voir seule au ciné….et de me faire le numéro 2 quelques années après!

  2. Marine
    6 novembre 2019 / 7 h 42

    je sens que je vais faire des cauchemars rien qu’en lisant les resumes … tres instructifs mais je vais en rester la 😀

    • 6 novembre 2019 / 8 h 48

      Haha je compatis, à part ceux que j’ai vu, hors de question pour moi d’en regarder d’autre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *