Faire le tri dans ses cosmétiques

Comme je vous le disais dans mon article de rentrée, j’adore trier. Alors forcément, les cosmétiques y sont passés aussi. Entre les placards qui débordent, les crèmes ouvertes depuis des mois et les rouges à lèvres datant d’il y a quelques années, ce tri était nécessaire. Si vous voulez vous aussi trier vos produits de beauté, je vous donne quelques astuces.

Ce que nous disent les packagings 

Quand un cosmétique est périmé c’est que des bactéries se sont développés dessus. Elles vont en modifier la texture, l’odeur et les effets du produits seront altérés. Pour nous y retrouver, existe deux types de logos qui peuvent être présents sur les packagings de nos produits :

  • La DLUO : C’est la Date Limite d’Utilisation Optimale. Cette mention s’applique aux produits qui ont une durée de vie de moins de 30 mois même s’ils n’ont pas été ouverts. Elle est signalée par un petit sablier blanc et noir et accompagné de la phrase « A utiliser avant le… » suivi d’une date précise.
  • La PAO : c’est la Période Après Ouverture. Elle est destinés aux produits dont la durée de vie est supérieure à 30 mois. Le logo en forme de petit pot accompagné d’un chiffre indique la durée pendant laquelle le consommateur peur utiliser le produit de manière sûre.

Pour s’organiser, on peut noter quelque part la date à laquelle on a ouvert le cosmétique pour être certain de ne pas dépasser la période de conservation maximale

Si ce n’est pas indiqué ou que l’on ne discerne plus les pictogramme, on peut garder quelques principes en tête :

Les produits cosmétiques contenant de l’eau (crèmes, shampoings, fonds de teint fluide, gloss entre autres) sont plus sujets à la prolifération des bactéries et il est donc nécessaire d’y faire plus attention : les bactéries adorent l’eau et la chaleur. Ils s’oxydent plus rapidement que les produits ne contenant pas d’eau.

Les crèmes solaires se détériorent et il n’est pas conseillé de les garder d’une année sur l’autre. Le SPF contenu dans les produits solaires diminue avec le temps et une crème indice 50 vous protégera beaucoup moins bien des UV l’année d’après d’autant plus que ce sont des produits qui sont souvent malmenés : soleil, chaleur, sable… Renouvelez vos stocks chaque année pour le bien de votre peau 😉

Ce que l’on peut faire

Il y a la théorie mais il y a aussi la pratique. Comme pour certains produits alimentaires, on peut continuer à utiliser des cosmétiques après la date de « péremption » indiquée sur le packaging. Il en va ensuite de son bon sens : de la même manière qu’il ne nous viendrait pas à l’idée de manger un aliment qui a changé de couleur ou qui dégage un odeur suspecte, il ne nous viendra pas à l’idée d’appliquer une crème qui a complètement viré d’aspect ou un fond de teint qui se serait oxydé.

Comme je l’ai indiqué un peu plus haut, il faut faire vraiment attention aux produits qui contiennent de l’eau et qui ont tendance à changer assez rapidement. Il faut aussi faire attention aux produits que l’on applique sur les yeux et leur contour puisque cette zone est très sensible et fragile.

Les produits ne contenant pas d’eau comme les fards à paupières ou les rouges à lèvres peuvent, s’ils sont conservés dans de bonnes conditions, être utilisés pendant plus de deux ans.

Néanmoins, encore une fois, si on constate le moindre changement de texture, d’odeur ou de couleur on dit définitivement adieu à ce produit.

Comment conserver et prendre soin de ses cosmétiques

Pour conserver vos cosmétiques dans les meilleurs conditions et les garder le plus longtemps possible il suffit de suivre quelques règles :

  • éviter les changements de températures et l’exposition directe à la lumière : à l’abris dans un tiroir ou un placard bien au sec c’est ce qui conviendra le mieux à vos produits.
  • privilégier les conditionnement en tubes, en flacons pompes ou tout autre packaging qui évite d’avoir à prélever le produit avec les doigts et donc de le contaminer.
  • préférer des petits conditionnements afin minimiser la perte de produit.
  • éviter de prêter ses produits, surtout les mascaras et les rouges à lèvres
  • bien refermer les produits après chaque usage
  • manipuler ses produits avec les mains propres et sèches
  • bien nettoyer ses pinceaux et autres accessoires 

Comment trier 

  • On jette les produits à base d’eau qui sont ouverts depuis trop longtemps : une crème qui change de texture, un fond de teint qui a changé de couleur : ADIEU
  • Les produits testés mais qui ne conviennent pas : on donne à quelqu’un à qui cela conviendra mieux : une soeur, une copine de copine, ne pas hésiter à poster des annonces sur des groupes facebook, votre compte instagram… C’est ainsi que j’avais pu donner à des lectrices des produits ouverts au lieu de les jeter !
  • Vous avez acheté LA palette dont vous rêviez mais finalement elle n’est pas faite pour vous ? Essayez de la vendre : vinted, facebook, forums dédiés à la beauté… ou bien vous pouvez donner tous vos cosmétiques non ouverts et non périmés à l’association Féminité Pour Tous qui les redistribuera aux personnes dans le besoin. + d’infos ici.

1 Commentaire

  1. 18 septembre 2020 / 14 h 07

    Merci pour cet article très utile.
    On a tendance à accumuler et même à oublier les dates d’achats de certains cosmétiques.
    En tout cas les astuces que tu partages sont intéressantes !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *