Comment retrouver son corps post partum ?

S’il y a bien un sujet qui rassemble un gros pourcentage de mères après avoir eu un bébé, c’est l’état physique de notre corps, après avoir donné la vie.
Nous avons toutes et tous une relation personnelle à notre corps, selon notre vécu et une perception à son sujet qui nous est propre.
Je suis super heureuse d’avoir pu donner la vie à deux enfants en bonne santé, mais j’ai aussi le droit de ne pas me sentir à l’aise avec ce corps qui a changé, même si je lui serai reconnaissante à vie.

En théorie, oui c’est honteux de recevoir des injonctions de la société pour récupérer son corps et en pratique, oui ça peut être difficile d’accepter le changement de son corps. On est remplie d’incohérence sur ce sujet.
J’en parle dans mon livre, mais il est vrai que je me suis prise une véritable claque après avoir eu Gustave. Je ne m’étais absolument pas renseignée sur tout ce qui était post grossesse et je suis donc tombée sur mon piédestal.
13 mois après avoir eu mon fils, j’avais retrouvée la même silhouette pré-grossesse, et deux mois après, je m’étais sculptée le corps dont j’avais toujours rêvée, grâce au sport avec un coach, une alimentation saine avec des excès & un peu d’LPG.
Pour ma fille, j’ai trouvé que le post partum était plus facile au départ, déjà parce que je connaissais les étapes que j’allais traverser, mais aussi parce que je n’avais pas eu le même accouchement. Et pourtant, j’ai préféré les suites de couche en césarienne (maintenant que j’ai eu les 2, facile pour moi de comparer).
J’ai rapidement perdu du poids, mais comme je l’indiquais en instagram story, je n’ai pas encore de balance à la maison, car je ne veux pas être obsédée par des chiffres. Le seul indicateur pour moi était le fait d’arriver à fermer ou non mes jeans.

J’ai vu l’évolution au fur et à mesure des semaines… puis, je me suis pesée chez ma sage femme et ce fut le choc : il me restait 10 kilos à perdre ! Sauf que je n’avais pas été pesée pendant mon dernier mois de grossesse donc je n’avais aucun indicateur sur le poids que j’avais pu prendre pendant ces 4 dernières semaines. J’avais perdu plus rapidement du poids pour mon fils avec la césarienne, que pour ma fille avec voie basse. Et qui plus est, j’avais perdu beaucoup de poids avant de tomber enceinte d’elle, donc ce fut une claque. J’ai décidé de ne pas me miner le moral par ces chiffres, et de reprendre doucement mais sûrement le chemin de la salle de sport, ou plutôt, du coaching, avec Sarah Lemarcis d’Urban Fitness, ma coach à Rouen devenue une amie, qui s’était occupée de moi pendant ma grossesse (voir ici). On a repris les séances de sport en janvier, puis comme j’ai pu avec mes différents déplacements et le confinement est arrivé.

Juste avant le confinement, j’avais commencé à faire des séances de cryothérapie (Cryo21) en institut chez Coolness, auprès de Sun. Sun c’est un peu l’une de mes plus belles rencontres de 2020, le genre de personne ultra positive qui m’a vraiment redonnée confiance en moi. Sun ne fait pas des miracles mais presque. Elle fait de véritables prouesses sur le corps et nous aide à le resculpter, et dégommer la cellulite. Tout ce dont j’avais besoin, en complément du sport et d’une alimentation saine. J’ai fait 3 séances sur le ventre avant le confinement, et j’ai halluciné de voir les effets dès la première séance ! Mon ventre qui avait de la peau d’orange partout a dégonflé et l’aspect de la peau s’est amélioré au fur et à mesure des séances.
J’ai repris les séances après le confinement –j’avoue avoir un peu eu les boules car j’aurai du tout terminer en mai…– et on s’occupe toujours du ventre, de mes cuisses et poignées d’amour. A ce jour, il me reste 1 séance chez elle avant les vacances et j’y retournerai sûrement à la rentrée, juste pour la voir.
Accompagnée de mes séances de sport, le fait d’aller courir 2 fois par semaine, j’ai vraiment senti la différence. Mon corps s’est transformé, petit à petit, pour rentrer à nouveau dans mes jeans pré-grossesse.
Quand je ne fait pas de sport pendant 2 semaines, je vois la différence. J’ai besoin de continuer à faire des abdos, à courir toutes les semaines, manger équilibré et toujours m’autoriser des excès.

J’ai accouché de ma fille il y a 9 mois et je sais que j’aurai retrouvé une silhouette raffermie d’ici ses 1 an. Je vais me peser cet été chez mes parents pour voir si j’ai perdu du poids, bien que le meilleur indicateur soit mes jeans ou pantalons dans lesquels je ne rentrai pas il y a encore quelques mois… Et je sais aussi que j’ai de la chance car ce n’est pas le cas de toutes les femmes. Et je sais que ça peut être une souffrance pour certaines. J’aimerai que l’on puisse toutes s’affranchir du regard des autres, mais pour cela, il faut aussi que l’on puisse être indulgente avec nous-même. Ne vous mettez pas une pression folle pour retrouver votre silhouette, laissez-vous du temps.

Si vous vivez mal cette période, parlez-en autour de vous, surtout auprès d’amies qui sont passées par là. Pour votre moral, ne regardez pas les comptes instagram de jeunes mamans qui viennent d’accoucher et qui ont direct un ventre plat, sinon ça peut vous faire du mal. Suivez plutôt des comptes instagram de jeunes mères qui vous boostent ou vous inspirent au quotidien.

PS : OUI, on peut aussi ne pas avoir envie de se mettre une pression toute seule pour retrouver la silhouette qu’on avait avant. Il n’y a aucune obligation ni aucune course à retrouver son corps pré-grossesse. On fait comme on veut en fait ! Et si vous vous prenez des remarques, envoyez paître les gens…

Pour aller plus loin…

Le legging post-grossesse Seraphine est votre meilleur allié quand vous avez besoin de vous sentir maintenue.

La ceinture physiomat peut vous aider à resserrer vos hanches après avoir accouché. Le livre « tout se joue en 6 semaines » du Dr Bernadette de Gasquet est passionnant pour faire la paix avec soi-même et faire des exercices de respiration qui aident le corps à se remettre de l’accouchement avant de commencer la rééducation du périnée.

Ma coach Sarah Lemarcis a créé un site où vous pouvez accéder à des cours de coaching en ligne, à prix très intéressant ! Idéal quand vous ne pouvez pas vous déplacer ou que vous n’aimez pas les salles de sport… A découvrir ici

Pour réserver chez Coolness, c’est par ici ! Je vous conseille d’appeler Sun et lui laisser un message et elle vous rappelera dans la journée pour voir avec vous ce dont vous avez besoin. Ou envoyez lui un sms pour lui expliquer ce que vous voulez faire et pourquoi, elle pourra voir avec vous le nombre de séances qu’il faudra prévoir.

18 Commentaires

  1. 15 juillet 2020 / 8 h 58

    Merci beaucoup pour cet article que j’ai trouvé très intéressant, même si je ne suis pas encore maman! 🙂
    Il est vrai que cela peut être une vraie angoisse/douleur de peiner à retrouver son corps d’avant. Ma mère m’avait aussi parlé d’une cure thermale qu’elle avait fait juste après ma naissance et qui lui a permis de très rapidement retrouvé un corps de jeune fille.
    Je te souhaite une belle continuation et beaucoup de bonheur.

  2. Tanya
    15 juillet 2020 / 9 h 12

    Bonjour Emilie,

    Je n’ai pas franchement pour habitude de commenter les posts mais là c’est débordant. Débordant d’incohérences et d’injonctions déguisées.
    Je suis outrée de lire qu’à la fois: il faut qu’on soit toutes indulgentes, prendre notre temps et que tu as une coach, que tu cours toutes les semaines… bon c’est quand même d’une incohérence pas croyable… je te l’écris sans offenses, je ne suis pas aigri, je suis mère, j’ai perdu mes kgs de grossesse tout va bien (pour ma défense).
    Je suis juste assez amusée du discours qui est contradictoire et demande d’être cohérent. C’est catastrophique à l’ère instagram et autres! On n’a pas fini avec les injonctions et tu y participes en écrivant ce genre d’incohérences.
    Comment peux tu dire une chose (prenez du temps et de l l’espace soyez indulgentes) quand toi-même tu cours après ton corps d’avant (quand finalement il devient ton « goal ») ? Je ne comprends pas.
    Je suis navrée si je te heurte et ce n’est pas mon désir mais il y a un moment où il faut quand même expliquer avec cohérence son système de pensée, suffit pas d’écrire à la va vite sans réfléchir… tu es lu par beaucoup de Femmes !

    Je te souhaite une belle journée.

    • 15 juillet 2020 / 9 h 34

      Bonjour Tatiana, alors c’est simple : je suis humaine et remplie d’incohérences. Pas toi ? Je n’ai pas couru après mon corps direct après avoir accouché, mais des MOIS après ! Sans me mettre la pression non plus ! Car à ce stade, j’en suis toujours à avoir du ventre… et je l’accepte ! Je cours après un corps ferme, mais un corps avec ses défauts qui me caractérisent. Après je trouve aussi que c’est facile de crier après les injonctions qu’on s’impose nous-même quand on a perdu ses kilos de grossesse, ce qui n’est pas le cas de tout le monde, dont le mien. Je te souhaite une bonne journée !

      • Tatiana LORENZO
        15 juillet 2020 / 16 h 32

        Re bonjour Emilie,

        Je suis assez embêtée par tes arguments (ici ou dans tes story de ce jour) qui consistent à prôner plusieurs choses: la liberté (comme si la Liberté c’était « faire ce qu’on veut »… c’est quand même un concept plus compliqué) et invoquer ta nature humaine (on est humain d’accord mais ça ne nous empêche pas d’aller vers notre propre cohérence je crois…).
        Enfin j’veux dire qu’on ne peut pas se contenter de dire je fais ce que je veux et désolé je suis humaine j’ai le droit d’être incohérente (d’ailleurs ce n’est même pas ça la question de fond… à la limite on le sait tous qu’on est plus ou moins dans l’ensemble incohérent) c’est surtout une histoire de responsabilité. Tu écris qu’il ne faut pas se comparer (en donnant finalement matière à la comparaison), aller à son rythme… ou (pire encore) ne pas regarder ce qui existe (des femmes qui retrouvent un corps qui a effacé les traces de la grossesse).
        Je me demande si en tant qu’influenceur on se responsabilise sur les discours que l’on tient! Dans d’autres cultures (les sociétés occidentales ne sont pas visées) laisser une trace de la vie qu’on a porté est bien vu. Gommer revient pour eux à dire que ça n’a pas existé. Bon tu le dis clairement dans ta story tu es contrôlante et de fait tu as ce besoin de gommer mais le prôner (parce que oui le montrer aux autres ça a une incidence… c’est de la responsabilité), on montre aussi pour servir d’exemple… Enfin c’est un vaste sujet qui mériterait d’autres arguments et plus de temps et d’espace, autant je dirai si ce n’est plus que pour perdre ses kgs et traces de grossesse mais je tenais à te l’écrire…
        Belle journée à toi.

    • MyMy
      16 juillet 2020 / 9 h 11

      Bonjour,
      J’ai relu avec attention ce post après avoir lu ton commentaire et je ne trouve pas que le post soit bourré d’incohérences.Si tu relis attentivement ne serait ce que l’intro, Emilie explique qu’elle a le droit de ne pas être à l’aise avec SON nouveau corps mais que c’est personnel.En aucun cas elle n’impose un mode de vie, elle partage son experience tout simplement à la demande de nombreuses femmes.
      Pour ma part je suis passée d’un 36 à un 40 bien rempli, il m’a fallu du temps pour accepter, et de l’argent aussi,pour changer ma garde de robe.Et oui moi aussi j’ai commencé à faire du sport, pas pour maigrir mais pour perdre les bourrelets qui m’empêchaient de m’habiller, que je sentais lorsque j’étais assise et depuis je suis mieux dans ma peau.Car oui je n’ai jamais aimé avoir du ventre, et je ne trouve pas ça joli…sur moi.
      Je suis contente de suivre Emilie car elle est complétement transparente sur son parcours et parle de ses efforts.Elle ne fait pas comme si tout était facile et je ne parle pas que de la perte de poids.(maternité, enfants, taf…)Et en aucun cas, elle n’impose sa vie comme un modèle à suivre.
      Comme elle le dit , le rapport à notre corps est personnel, tu dis avoir retrouvé ta ligne avant grossesse, c’est pour cette raison que tu n’as pas peut être pas saisi le but de ce post.
      Ce que je comprend en le lisant, c’est faites ce que voulez, ce que vous pouvez pour être à l’aise avec vous même!ça peut être vouloir retrouver la ligne ou pas…

      Bonne journée

  3. Lucie
    15 juillet 2020 / 9 h 16

    Merci pour ton témoignage !

    Peut-être que la grosse différence entre ces deux post partum n’est pas tant due à la différence césarienne / voie basse, mais aussi beaucoup au fait que c’est un deuxième accouchement et à « l’âge » (avec des gros guillemets, hein !!). Ici je vois clairement que mon corps a beaucoup changé suite à ma deuxième grossesse (pourtant voie basse dans les deux cas et accouchements hyper faciles et rapides), il stocke plus et mon ventre n’est pas redevenu plat comme avant…

    • 15 juillet 2020 / 9 h 36

      Oui aussi, le deuxième accouchement fait que tu sais déjà à quoi t’attendre. Mon corps stocke beaucoup plus qu’avant aussi, ça, ça a été une grosse claque aussi ! J’ai toujours du bidon comme quand j’étais enceinte de 2/3 mois !

  4. 15 juillet 2020 / 9 h 26

    Ça y est, moi ça fait 2 semaines que j’ai enfin décidé de m’occuper de mon corps. J’ai entrepris un rééquilibrage alimentaire et mis en route la rééducation abdo pour s’occuper de mon diastasis. Ça fait bizarre mais ça fait du bien!
    Par contre à 8 mois post partum, la question que je me pose le plus, c’est comment retrouver mon moral d’avant

  5. Sarah
    15 juillet 2020 / 11 h 19

    Bonjour Émilie
    Et merci bcp pour tes articles et témoignages sur la grossesse et post grossesse !
    Mon bébé a 15 mois et ce qui me dérange le plus c est la rétention d eau qui est non seulement inesthétique mais également douloureuse
    Je voulais faire des séances de drainage lymphatique mais apparement il est difficile de trouver des personnes qui en font des « vrais »
    Aurais tu des conseils sur ça stp ?
    Merci 🙂

    • 15 juillet 2020 / 12 h 07

      Bonjour Sarah, tu peux le faire chez Coolness ! C’est ce qui m’a aidé avec la rétention d’eau 😉 bon courage à toi !

  6. Syrinx
    15 juillet 2020 / 12 h 10

    Bonjour Émilie , je ne comprends pas trop le lien à entre l’accouchement par césa , voie basse et la perte plus ou moins rapide des kilos. Perso j’ai eu 4 césa et la perte des kilos a été différente dans le temps pour chacune des grossesses .
    Après je pense qu’on peut retrouver son corps d’avant sans avoir à investir dans un coach et différents appareils de lipolyse , je le vois comme un coup de pouce Éventuellement et tout ça coûte cher en plus.
    Belle journée

    • 15 juillet 2020 / 12 h 24

      Bonjour,
      Alors c’est tout simplement pour répondre à la question que se posent certaines et que l’on m’a posée : est-ce qu’on récupère mieux après une voie basse ou après une césarienne ? Et sinon, pour le reste, c’est pour répondre aux astuces que moi j’ai mis en place, hein, ce n’est pas du tout obligatoire et ça a un coût, bien entendu. Mais si tu me suis sur instagram, tu verras peut-être que c’est la question qui revient le plus en MP donc c’était l’occasion d’y répondre. Chacune s’adapte ensuite selon son mode de vie, ses envies et ses besoins 😉

  7. Tatiana LORENZO
    15 juillet 2020 / 16 h 58

    Je rajoute une chose, tu oublies dans ton article le plus important finalement de dire que « personne ne doit nous forcer à retrouver notre corps d’avant ou pas, c’est vous qui faites comme vous voulez » (je te cite expressément) MAIS c’est la tout le PROBLEME tu valides une chose (le choix de ne pas retrouver son body d’avant) que tu ne suis pas toi-même. Comment s’y retrouver ?……..
    Bien entendu que personne ne nous force, sur instagram/blog et autres personne ne nous dit « perdez vos kilos, faites du sport….. » seulement la nature des photos ou des propos sous jacente ces pratiques et normative la fausse culture de la bienveillance… Genre « faites ce que vous voulez mais moi je préfère un joli boby juste après la naissance donc je fais tout pour mais vous les autres ce n’est pas grave si vous ne faites pas comme moi (ironie au summum de la part d’influenceuse) vous êtes libres et aussi pimpantes! »
    C’est quand même dramatique de constater que finalement le problème du féminisme et des injonctions vient certainement des femmes autant que les hommes… ça m’attriste terriblement ce monde féminin.
    J’espère me rendre lisible (je fais l’aveux de ne pas me relire) le cas échéant tu peux me questionner sans problème 😉

    • 15 juillet 2020 / 17 h 14

      je pense que tu pars un peu loin sur ce sujet 😉 j’ai reçu beaucoup de messages en privé de personnes qui comprennent très bien ce que je veux dire car elles ressentent cette ambivalence. Parce que là je parle de MOI, de MON CORPS, de ce que MOI JE RESSENS. Moi, j’ai envie de retrouver mon corps mais peut-être pas tout le monde et TANT MIEUX ! On est toutes différentes sur ce sujet ! Parce que si je suis ta logique, je devrai dire le contraire… J’ai montré mon corps ces derniers mois, son évolution, car beaucoup se mettent une pression énorme. Perso, j’ai encore la trace de ma césarienne donc non, je n’ai pas tout gommé 😉 mais ce qui est dingue c’est qu’on en soit encore à débattre du choix de chacune sur ce sujet ! Par contre, je suis désolée mais je ne prône rien DU TOUT ! J’ai parlé de ma propre expérience, de ce que j’ai entrepris pour aider mon corps à se remettre. Vu la centaine de femmes qui m’ont remercié en message privé car soit je les ai remotivées, soit elles ont retrouvé confiance en elle, bah franchement je suis contente et je me dis que mon expérience a pu en aider certaines.

      • Tatiana LORENZO
        15 juillet 2020 / 17 h 27

        Mais du coup où il peut y avoir du débat si l’argument type c’est « chacun fais ce qu’il veut » ? Encore une fois tu ne dis pas aux femmes ce qu’il faut faire, ce n’est pas mon propos ni le tien d’ailleurs mais oui on en est encore là à débattre des choix… puisque le choix est aussi un sujet qui doit être cité dans le concept de liberté. Oui on peut avoir l’impression de laisser le choix en ne nommant pas explicitement mais dans sa pratique pas tellement…
        ça paraît compliqué du coup d’échanger sur la question puisque en plus d’être libre tu aides les autres 🙂
        Je crois juste que c’est redoutable d’être femme et ça n’aide pas toutes les femmes je t’assure.

  8. Monville
    16 juillet 2020 / 19 h 17

    Bonjour merci pour ce partage d’expérience.je partage l’avis de certaines qui trouvent le sujet peut être rédigé rapidement.vius écrivez votre ressenti avec quand même,avouons le,l’idée d’échange et de partage autour de cette question du post partum.sinon je ne vois pas à quoi cela servirait.mais peut on vraiment dire qu’à 9mois d’accoucher on a le recul nécessaire?refaire du sport comme cela n’est il pas le contraire de l’acceptation?alors oui vous trouverez des personnes qui vous suivent qui vous remercieront (et qui vous admirent sûrement et sincèrement),moi je crois qu’il fait surtout faire profil bas dans notre lutte permanente entre ce qu’on voudrait s’appliquer (acceptation du corps etc) et le dictat de notre société (que nous nous infligeons).peut être serait il utile de repartager votre ressenti dans un an ou plus?
    Ce message n’est ni agressif ni hostile,ni aigri (3bebes,3corps différents et un poids plus bas qu’avant bebe)

    • 17 juillet 2020 / 13 h 24

      Bonjour, juste pour répondre : faire du sport 2 à 3 fois par semaine (et encore, c’est plutôt 1 fois par semaine pour moi en ce moment) ne veut pas dire perdre du poids ! Mais retrouver de la force et la forme. Car on peut avoir perdu + de poids qu’avant et ne pas être en forme du tout, mentalement et physiquement. Perso, ça me fait du bien à chaque niveau. Bonne journée

  9. Marine
    21 juillet 2020 / 13 h 46

    Merci Emilie pour ton partage et ta transparence 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *